AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

you know me better than the truth. ∆ Matthéo & Rosie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

∞ MESSAGES : 469
∞ DATE D'ARRIVEE : 11/11/2012
❝ For once there is nothing up my sleeve just some scars from a life that used to trouble me. I used to run at first sight of the sun now I lay here trying to remember everything.❞



∞ MY HEART : Free.
∞ MY JOB : institutrice.
∞ MY AGE : 25 Y.O

MessageSujet: you know me better than the truth. ∆ Matthéo & Rosie. Mer 23 Jan - 17:38

you know me better than the truth.
C’était un matin comme les autres, elle se réveilla en sursaut et donc après décida d’aller regarder la télé, elle mangea ses céréales devant la télé, comme elle avait l’habitude de la faire depuis toute petite. Cela faisait plus d’un mois qu’on lui avait dit qu’elle ne pouvait plus faire de sport, et bien sur elle n’avait pas respecté cela, elle avait un don pour ne jamais écouter ce qu’on lui de faire enfin surtout quand c’est médical, surtout sachant que le sport est ce qu’elle aime faire par-dessous tout.
Une fois son jogging finis, elle se sentait tellement mieux, tellement plus vivante, et mieux dans son corps qui était meurtris. Elle rentra ensuite à son appartement pour éliminer toute la sueur, et prendre une bonne doucha, une fois celle-ci prise, elle pensa qu’un café ne lui ferait pas de mal. Elle s’habilla simplement, une robe rouge en dentelle et une veste, cette tenue lui allait à merveille, elle prit son sac à main, sortit et ferma son appartement, avant de partir à pied jusqu’au café. Ce café qui n’était pas simplement un café, mais celui où elle avait rencontré Matty, mais elle ne se souvenait pas de cela. Quinze minutes de marche plus tard, elle arriva devant le café qui avait de grande baie vitrée, et elle avait pu voir qu’il n’y avait pas grand monde. Elle entra dans le café alla au comptoir, s’y appuya, la majorité des garçons présents s’étaient arrêté dans leurs actions pour la regarder et quand la serveuse arriva elle lui dit « Comme d’habitude Mademoiselle Jefferson ? » Rosie ne pouvait que se sentir perdue, elle hocha tout de même la tête avec un petit sourire, et attendit sa commande, mais elle était un peu perdue, n’avait aucun souvenir de cette endroit, mais eux se souvenait d’elle, elle se retourna de façon à avoir le bas du dos contre le comptoir, et scruta tout le café. Elle entendit un raclement de gorge, se retourna et vit la serveuse, elle la paya et lui sourit en remerciement. Elle prit son café en main, se retourna et regarda encore quelques secondes jusqu’au moment de voir quelqu’un de familier. C’était Matthéo, l’oncle d’une de ses élèves fétiches. Elle le regarda, hésitant quelques instants et puis s’approcha de lui. « Hey Matthéo. On se croise beaucoup en ce moment on dirait ! » ajouta-elle en souriant légèrement, elle n’avait pensé à ça, mais c’était vrai que Matthéo était quelqu’un qui semblait très gentil, et doux, et puis personne n’allait dire le contraire, mais il était très beau. Elle ne savait pas si elle devait lui demander de s’asseoir ou pas. Elle le regarda « Ca vous dérange si je m’assois avec vous ? Enfin ça dépends si vous attendez quelqu’un ou si vous ne voulez pas. Je comprendrais totalement. » ajouta-elle un peu gênée de lui demander cela. Encore une fois cette impression bizarre en elle, elle ferma pendant deux secondes les yeux avant de les rouvrir, c’était comme si elle cherchait au fond d’elle, au fond de sa mémoire si quelques choses lui revenait et malheureusement comme à chaque fois le résultat est le même, c’est-à-dire nul.

____________________________________

She's a wave and she is breaking, she's a problem to solve. Visions so insane, travel unraveling through my brain. Cold when I am denied it, your light is ultraviolet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

∞ MESSAGES : 125
∞ DATE D'ARRIVEE : 16/01/2013
∞ MY HEART : Brisé en mille morceaux.
∞ MY JOB : Journaliste.
∞ MY AGE : 27 ans.

MessageSujet: Re: you know me better than the truth. ∆ Matthéo & Rosie. Jeu 24 Jan - 17:26

Rosie & Matthéo
Sept heures tapantes, je me levais d'un bond de mon lit. C'était parti pour mon train-train quotidien. Je commençais donc par prendre une bonne douche permettant de me réveiller mais aussi de me rafraichir. Après une bonne nuit de sommeil, j'avais toujours la tête dans le pâté. Enfin bonne nuit de sommeil c'était façon de parler. En effet, depuis que Rosie n'était plus à côté de moi dans ce si grand lit, j'étais mal, je me sentais si seul. Il fallait que je passe à autre chose pourtant pour pouvoir moi aussi refaire ma vie mais je n'y arrivais pas. Je m'enfonçais dans un cycle infernal sans fin. Enfin bref, après être sorti de la douche et m'être préparé pendant vingt bonnes minutes, je décidais de me rendre dans la cuisine afin de boire un café. Rien de mieux que de commencer la journée par un café. Je n'avais pas vraiment faim, l'appétit viendra dans la matinée et je me prendrais quelque chose au distributeur de ma boite.

Après avoir fini mon petit train-train chez moi, il me manquait une chose avant d'aller au boulot : boire mon café dans un bar près de chez moi. C'était ma petite habitude depuis cinq ans maintenant. Avant d'aller au boulot, je prenais toujours le temps de lire mon journal tout en buvant mon café dans ce petit bar du coin de la rue. Cet endroit était aussi un peu spécial, c'était la première fois que j'avais rencontré Rosie ... Bref, mon journal en main, je me posais à ma table habituelle et commandai le même café. Maintenant tout le monde me connaissait depuis le temps. Je lis les faits divers et j'entendis une petite voix familière au dessus de moi. Sans même lever la tête, je savais que c'était Rosie. Je pris une profonde inspiration et essayai de cacher mon grand sourire exposé sur mon visage. Je relevais la tête et lui répondis : Bonjour Rosie, oui on n'arrête pas de se croiser. Avouez que vous me suivez partout ! Je me mis à rire. Je savais qu'elle en avait rien à faire de moi et tant mieux. Je ferais tout pour être le mec le plus repoussant possible pour pas que nous deux ça se refasse. Je posais mon journal à côté de moi et je la regardais, elle était très en beauté aujourd'hui, comme d'habitude de toute façon. Puis elle me demanda si elle pouvait bien s'assoir. Ni une ni deux je lui dis : Oui, oui bien sur que oui vous pouvez vous assoir. Ma seule compagnie est mon journal et même s'il est intéressant, je peux le lâcher quelques minutes. Matthéo, arrête de dire des bêtises. Qu'est ce que je pouvais dire comme conneries ! Je préférais me taire et bus un peu de mon café. Je décidais donc de prendre des nouvelles de notre dernier sujet de conversation lorsqu'on s'était vus à l'école. Bon alors, vous avez décidé de suivre mon conseil et de parler à votre frère ? Ca faisait un moment que je n'avais pas vu le frère Jefferson dans les parages, je me demandais bien ce qu'il devenait. C'était un bon ami. En tout cas je lui toucherais deux mots à propos de Rosie quand je le verrais.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forum-canada.com/
avatar

∞ MESSAGES : 469
∞ DATE D'ARRIVEE : 11/11/2012
❝ For once there is nothing up my sleeve just some scars from a life that used to trouble me. I used to run at first sight of the sun now I lay here trying to remember everything.❞



∞ MY HEART : Free.
∞ MY JOB : institutrice.
∞ MY AGE : 25 Y.O

MessageSujet: Re: you know me better than the truth. ∆ Matthéo & Rosie. Jeu 24 Jan - 18:05

you know me better than the truth.
C’était une situation quelque peu gênante pour Rosie, elle était dans un endroit où tout le monde la connaissait mais elle, ne se rappelait pas de grand monde. Elle se rappelait vaguement de l’endroit, elle se rappelait de la décoration qu’elle trouvait sublime, de l’endroit qui était chaleureux, et se rappela venir ici lorsqu’il faisait froid pour se réchauffer mais aussi voir la neige tomber. Elle se tourna vers une table et vu donc Matthéo, elle s’approcha de lui (même si elle eut un court moment d’hésitation) et alla lui parler, elle commença par lui dire qu’ils se voyaient beaucoup en se moment, et elle remarqua comme un sourire sur le visage de l’homme, qui lui répondit aussi tôt qu’elle devait le suivre, elle laissa échapper un petit rire « Oui, voilà vous m’avez découvert… »ajouta-elle en souriant toujours. Ensuite elle le regarda pour lui demander si elle pouvait s’asseoir, s’il n’attendait personne ou même sil voulait, il posa son journal avant de dire qu’il n’y avait personne d’autre, elle s’asseya en face de lui doucement, posa d’abord son café et ensuite son sac. Pendant ce temps là, il lui demanda si elle avait suivit son conseil, elle le regarda grimaca légèrement. « Alors. Ca a été très compliqué. Donc . J’ai commencé par lui dire que c’était lourd qu’il me babysitte, ensuite on s’est disputé, et ça a finit comme ça « MAIS JE TE BABYSITTE PARCE QUE JTAIME, JE VEUX PAS QUE TU SOIS BLESSE, TES LE BEBE DE LA FAMILLE. » « Mais j’ai plus 5 ans ! Je sais me débrouillé toute seule » « ah ouais, et tu ne suis même pas ce que les médecins te disent. » « C’est pas avec une heure de sport par semaine que je vais mourir putain ! » « Rosie tu comprends que je fais ça parce que je t’aime. » « JE TAIME AUSSI IDIOT. » Et voilààà. Mes voisins ont faillit appelés la police mais ce n’est pas grave. » ajouta-elle en souriant, pendant toutes ses paroles elle fit des voix différentes pour montrer si c’était elle ou Simon qui parler. En tout cas cela avait été une soirée assez dure en émotions, entre les cris, les pleures, et finalement les gros calins, tout c’était bien finit heureusement même. Rosie aimait son frère mais des fois il était pénible, mais elle sait qu’elle l’est aussi. Tout le monde à des moments de faiblesse.
Rosie prit une gorgée de son café, elle se sentit se réchauffer de l'intérieur, elle adorait cela, sa commande habituel était parfaite, même si elle en avait aucun souvenir c'était très bon, elle regarda encore quelques fois autour d'elle. "Alors votre moment avec Jenna c'était comment?" Elle réfléchit quelques secondes. "Désolé la façon ou c'était dit était un peu bizarre." ajouta-elle en riant, oui si quelqu'un était arrivé en plein milieu de la conversation il aurait cru que Jenna serait la copine de Matthéo et non sa nièce, mais des fois c'est tellement plus simple dit comme cela.


Spoiler:
 

____________________________________

She's a wave and she is breaking, she's a problem to solve. Visions so insane, travel unraveling through my brain. Cold when I am denied it, your light is ultraviolet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

∞ MESSAGES : 125
∞ DATE D'ARRIVEE : 16/01/2013
∞ MY HEART : Brisé en mille morceaux.
∞ MY JOB : Journaliste.
∞ MY AGE : 27 ans.

MessageSujet: Re: you know me better than the truth. ∆ Matthéo & Rosie. Ven 25 Jan - 15:42

Rosie & Matthéo
Tant pis pour la lecture de mon journal, je continuerais au boulot. Là je pourrais profiter un peu plus de Rosie. Mais je ne voulais pas que ça fasse comme il y a quatre ans, qu'on tombe sous le charme tous les deux, il ne fallait pas, ce n'était pas bon pour elle. Rappelez vous quand même qu'elle a eu son accident à cause de moi suite à une dispute. Si on ne s'était jamais engueulés, jamais elle se saurait partie de l'appartement en furie et jamais elle ne se serait fait renversée. J'étais nocif, c'est pourquoi je me suis écarté de sa vie. Mais depuis quelques jours on n'arrête pas de se rencontrer par hasard. Pour rigoler un peu, je lui dis qu'elle me suivait partout, c'était la cause du fait qu'on se voyait tout le temps. Et Rosie rentra dans mon jeu, je me mis à rire. Puis elle s'installa en face de moi afin de boire son café elle aussi. J'étais seul, elle aussi donc pourquoi pas discuter un moment tous les deux avant de prendre le boulot. Si elle avait les mêmes habitudes qu'il y a quelques mois maintenant, elle venait à ce café afin de se détendre avant de voir ses petits monstres comme elle disait si bien.

Après avoir bu une gorgée de mon café, je lui demandai comment ça se passait avec son frère. Le connaissant, il devait être super protecteur avec elle et elle, elle devait se rebeller. Je connaissais la famille Jefferson vraiment par coeur tout simplement parce que j'en faisais parti il y a encore quelques semaines. Ils me manquaient ... En tout cas Rosie me fit rire lorsqu'elle imita la situation qu'elle avait vécu avec son frère. Le changement de voix me fit délirer, elle avait toujours le même humour, c'était un plaisir de la regarder et l'écouter. Je crois qu'à cet instant je devais avoir les yeux qui brillent. J'étais vraiment fou amoureux d'elle. Ca devait être marrant de voir cette scène. Au moins vous savez qu'il fait ça parce qu'il vous aime. Ayant côtoyé votre frère pendant quelques instants, j'ai bien vu qu'il avait un grand coeur tout comme vos parents... Comme si je faisais parti de leur famille, dis je tout bas. Mais pourquoi j'avais dit cette dernière phrase ? Bien sur ça pouvait coller à mon mensonge. Je lui avais dit que j'avais écris un article sur son accident et qu'après j'étais resté avec sa famille. Bien sur ça pouvait coller mais moi j'avais une autre idée en tête ...

Je ne pouvais m'empêcher de regarder Rosie et contempler sa beauté, elle était si jolie. Puis, alors que je ne m'y attendais pas, elle me demanda comment s'était passé mon petit moment avec Jenna. C'est vrai ! Je n'y pensais plus. On passe tellement de temps ensemble tous les deux que je ne rappelais que vaguement ce qu'on avait fait. Finalement, en me concentrant bien, je me rappelais parfaitement de notre petite soirée. Oh bah en rentrant on a goûté de la glace, on a ensuite donné à manger à son lapin. On a joué à quelques jeux de sociétés comme "Qui est-ce ?" puis le soir, après avoir mangé notre petite soupe, on a regardé le Roi Lion. J'adore nos petits moments à deux. Je retournais en enfance avec ma nièce et j'aimais ça. Je comblais mon amour manquant avec elle. Et puis comme ça ma soeur et son mari peuvent sortir un peu tous les deux.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forum-canada.com/
avatar

∞ MESSAGES : 469
∞ DATE D'ARRIVEE : 11/11/2012
❝ For once there is nothing up my sleeve just some scars from a life that used to trouble me. I used to run at first sight of the sun now I lay here trying to remember everything.❞



∞ MY HEART : Free.
∞ MY JOB : institutrice.
∞ MY AGE : 25 Y.O

MessageSujet: Re: you know me better than the truth. ∆ Matthéo & Rosie. Ven 25 Jan - 19:42

you know me better than the truth.
Rosie aimait bien rentrer dans les petits jeux comique des gens, et celui que lui avait tendu Matthéo était trop drôle pour ne pas approuvé ce qu’il avait dit, ils rirent tout les deux. Il lui demanda comment c’était passé son moment de confession avec son frère, elle imita les voix lors de la dispute et elle vit aussi Matthéo rire à ses imitations, il ajouta à la fin que la scène devait être drole à voir, mais que tout ça n’était une preuve qu’il l’aimait, il ajouta que toute la famille avait un grand cœur, et quand il avait été avec eux il avait eu l’impression d’être de la famille, elle lui sourit légèrement. « Héé ! Peut être drôle pour vous, mais pour moi moins. Deux caractères de cochon qui se disputent c’est lourds. Je sais ils sont comme ça, et des fois je me dis que je suis celle qui a le moins de cœur ! Mais bon voilàààà. » Elle le regarda quelques instants en souriant légèrement « On va changer de sujet parce que je n’aime pas parler de ça. » Ajouta elle totalement gênée, elle prit une gorgée de son café. « Enfaite. On devrait peut être se tutoyer non ? Je trouve ça bizarre de vouvoyer quelqu’un qui a mon âge. » Toute l’histoire du journaliste venu faire un article sur l’accident lui tournait dans la tête, c’était plausible mais elle aurait préféré autre chose peut être mais ne savait pas quoi. En ce moment elle ne savait pas grand-chose c’était tout ce qu’on pouvait dire d’elle. Elle demanda comment c’était passé la journée avec sa nièce, et tout enjoué il lui détailla le programme de la soirée, une soirée qui semblait toujours beaucoup plus amusante que celle qu’elle avait passé, il semblait avoir passé une très bonne soirée avec sa nièce, et ensuite il ajouta qu’en plus sa sœur et son mari pouvait passer du temps tout les deux. Elle le regarda en souriant, c’était tellement généreux et touchant. « La chance. Votre programme semblait mieux que le mien ! Si jamais tu veux faire autre chose, ou voir quelqu’un un vendredi soir, ca ne me dérange pas de la garder aussi ! De toute façon je ne sors plus, je préfère rester chez moi plutôt que de se faire draguer par des mecs odieux. » Elle le regarda encore une fois, elle le trouvait absolument charmant, mais elle ne voulait rien précipité dans sa vie, elle ne voulait pas d’un garçon tout de suite, c’était trop tot après son accident. Rosie avait aussi parlé des garçons qui l’a dragué mais à qui elle mettait des vents ou les repousser en beauté, mais ils en redemander encore et Rosie ne faisait que continuer, cela l’avait soulé, depuis elle préfère rester chez elle, sur son canapé, tranquille. Vaux mieux être seule que mal accompagné !

____________________________________

She's a wave and she is breaking, she's a problem to solve. Visions so insane, travel unraveling through my brain. Cold when I am denied it, your light is ultraviolet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

∞ MESSAGES : 125
∞ DATE D'ARRIVEE : 16/01/2013
∞ MY HEART : Brisé en mille morceaux.
∞ MY JOB : Journaliste.
∞ MY AGE : 27 ans.

MessageSujet: Re: you know me better than the truth. ∆ Matthéo & Rosie. Ven 25 Jan - 23:50

Rosie & Matthéo
Décidément, Rosie me faisait toujours autant rire. Elle avait cet humour spécial que j'adorais et je le retrouvais au court de ce petit instant à deux. J'étais heureux de passer ce moment avec elle mais aussi je souffrais intérieurement, j'avais mal au coeur. Bref, je me mis à rire lorsqu'elle imitait les voix, ce n'était pas très représentatif mais j'avais tout de suite compris. Je reconnaissais leurs différents mimiques à travers la représentation de Rosie. Je m'imaginais la scène dans ma tête comme si j'y étais et j'en rigolais d'avance. Ca pour avoir des caractères de cochons, ils l'avaient. Face à eux deux je préférais me taire à l'époque, restant dans mon coin les observant se chamailler. La famille Jefferson m'avait très vite acceptée même si Simon restait sur ses gardes pour protéger sa soeur, ce qui était tout à fait normal, moi même je montrais les crocs lorsque ma soeur avait rencontré son mari. Mais j'avais considérais la famille Jefferson comme ma propre famille mais cette époque était finie maintenant, ce n'était qu'un lointain souvenir. Ne dites pas ça, vous avez un grand coeur aussi. Et puis il en faut un dans votre métier sinon vous n'arriverez pas à garder le contrôle avec les enfants. Puis Rosie souleva une bonne remarque. Pourquoi pas se tutoyer ?! Ca nous rapprocherait davantage, je n'avais pas spécialement envie mais bon ça ferait bizarre que je refuse. Il n'y avait aucune raison à ce que je dise non à part les miennes. Oui vous avez pas tord enfin tu n'as pas tord. C'était bizarre mais j'avais pris l'habitude de la vouvoyez maintenant.

J'avais expliqué mon programme du vendredi soir avec Jenna à Rosie. Elle avait l'air émerveillée devant ce que je lui disais et pourtant c'était nos petites habitudes à Jenna et à moi. On s'amusait bien tous les deux, j'étais son grand copain de jeux. Je retournerais en enfance au moins pendant une soirée. Puis Rosie me proposa de garder Jenna si un jour j'avais un autre programme lors d'une soirée avec ma nièce. Ca ne ferait pas un peu bizarre que la maitresse garde son élève ? Jenna va croire que tu lui donnes des cours particuliers et même si c'est une bonne élève, les cours et elle ça fait deux. Mais c'est un secret entre nous. Ma nièce voulait se faire bien voir par les maitres et maitresses de l'école. Avec Rosie c'était une toute autre histoire, c'était sa tante pour elle et je ne voulais pas qu'elle passe une soirée ensemble de peur que Jenna crache le morceau. Il suffit d'une seule petite faute pour que mon secret soit découvert. Mais bon je pourrais toujours lui demander. Il ne fallait pas que je paraisse négatif comme ça. Puis je tiltais sur sa dernière phrase. Rosie était une très belle jeune femme - que dis je ? - une magnifique jeune femme et c'est normal que des mecs veuillent la draguer étant donné qu'elle était célibataire. Mais ça me faisait mal au coeur de m'imaginer qu'elle soit avec un autre mec et pourtant, elle devait refaire sa vie... Sans moi. Fais gaffe avec ces types, on ne sait jamais sur qui on tombe. Je me tus en buvant quelques gorgées de mon café encore chaud.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forum-canada.com/
avatar

∞ MESSAGES : 469
∞ DATE D'ARRIVEE : 11/11/2012
❝ For once there is nothing up my sleeve just some scars from a life that used to trouble me. I used to run at first sight of the sun now I lay here trying to remember everything.❞



∞ MY HEART : Free.
∞ MY JOB : institutrice.
∞ MY AGE : 25 Y.O

MessageSujet: Re: you know me better than the truth. ∆ Matthéo & Rosie. Sam 26 Jan - 8:50

you know me better than the truth.
Rosie avait remarqué que le courant passait plutôt bien entre eux, même si elle avait remarqué une espèce de gène du coté de Matthéo. Elle avait dit que des fois elle avait l’impression d’être celle qui a le moins de cœur, ils sont tous là les uns pour les autres, mais des fois elle a juste envie de rester seule, même si cela doit blesser sa famille, elle a besoin d’être seule pour se retrouver et continuer de comprendre ce qui se passe dans sa vie. Rosie sait bien qu’elle a un caractère de cochon, à vrai dire tout le monde le sait dans sa famille, c’est une des particularités des Jefferson à vrai dire. Matthéo la regarda avant de dire qu’elle avait forcément un cœur sinon elle ne serait pas une institutrice, elle haussa les épaules. « Tout ce qui faut pour être une bonne institutrice c’est de la patience et adoré apprendre à des enfants. Et peut être aussi un trop plein d’amour à donner qu’on donne aux enfants. Mais chut ça c’est mon secret. » Ajouta-elle en souriant légèrement. Les enfants l’adoraient, elle était douce avec eux, et drôle et elle faisait attention à eux, en même temps c’était son job mais aussi sa passion. Elle ajouta qu’il était peut être temps qu’ils se tutoient, cela faisait vraiment bizarre pour Rosie de vouvoyer quelqu’un alors que tout le monde la tutoie, matthéo était d’accord ce qui était cool.
Ensuite il raconta le programme de la soirée avec Jenna, qui semblait beaucoup plus agréable que la soirée qu’elle avait passé. Elle lui avoua que s’il avait besoin elle pouvait aussi garder la petite fille, il lui demanda si cela ne serait pas bizarre si elle garder une des ses élèves, elle haussa les épaules encore une fois. Il ajouta qu’elle aurait l’impression de faire des cours particulier même si Jenna est une bonne élève elle n’aime pas forcément les cours, elle le regarda en souriant, c’était compréhensible. Il semblait réticent à l’idée, et il finit par ajouter qu’il pourrait lui demander. « Non c’est bon je comprends, c’est votre moment à deux. Je voulais juste te dépanner si un jour tu veux faire autre chose. » Elle regarda son café quelques instants avant de boire son café une nouvelle fois. Matthéo venait de tilter ce qu’elle avait dit à propos des garçons et il ajouta qu’elle devrait faire attention, elle leva la tête. « Bah ce n’est pas de ma faute, je suis un aimant à Bad Boys, alors que moi j’aime les mecs qui sont gentils et attentionnés. De toute façon là j’ai déjà assez de trucs compliqué dans ma vie pour rajouter un garçon. » Elle avait de nombreuses choses c’était vrai. Elle travailler, elle avait des rendez vous assez souvent chez le médecin à cause de la douleur dans un de ses bras, elle devait voir sa famille, et n’avait pas le temps pour un garçon, enfin c’était surtout qu’elle ne voulait pas souffrir, ou faire souffrir quelqu’un en ce moment. "Mais c'est sure qu'avoir quelqu'un que j'aime à mes cotés pour surmonter l'accident ça aurait été tellement plus simple mais bon c'est pas grave. Ce qui ne vous tues pas vous rends plus forts. "

____________________________________

She's a wave and she is breaking, she's a problem to solve. Visions so insane, travel unraveling through my brain. Cold when I am denied it, your light is ultraviolet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

∞ MESSAGES : 125
∞ DATE D'ARRIVEE : 16/01/2013
∞ MY HEART : Brisé en mille morceaux.
∞ MY JOB : Journaliste.
∞ MY AGE : 27 ans.

MessageSujet: Re: you know me better than the truth. ∆ Matthéo & Rosie. Mar 29 Jan - 21:10

Rosie & Matthéo
Je savais que Rosie était une très bonne institutrice, tout le monde l'adorait que ce soit les parents ainsi que les élèves. J'aurais bien aimé avoir une maitresse comme elle. Et puis je me rappelais il y a encore quelques mois quand elle rentrait à la maison et qu'elle me racontait sa journée avec ses petits monstres comme elle disait si bien. Elle adorait son métier et ça se voyait. Elle débordait d'amour et elle n'hésitait pas à en revendre pour être proche de ses élèves, c'était ses petits bébés. D'ailleurs Rosie m'expliquait ce qui faisait qu'elle était une bonne institutrice. Cela me faisait plaisir qu'elle se confie à moi alors que je n'étais qu'un étranger pour elle. Promis, je ne dirais rien. Je me mis à sourire et bus une gorgée de mon café à nouveau. Cela me faisait du bien de lui parler un peu, retrouvant peu à peu cette complicité. Mais il ne fallait pas que je m'habitue davantage, après ce petit café, c'était fini les rencontres par hasard avec Rosie.

Désormais, je savais que je pouvais compter sur Rosie si j'avais besoin de faire garder ma nièce alors que je ne pouvais pas. Bon bien sur il y avait toujours quelqu'un qui se proposait pour garder ce petit ange mais ça avait l'air de faire plaisir à Rosie de garder ma petite nièce. Mais j'y tenais à mes petits moments avec Jenna car elle comptait plus que tout pour moi et je ne voulais rater aucun moment important avec elle. Merci de t'être proposée en tout cas. Un bad boy ? Moi ? Je ne me voyais pas comme tel au contraire j'étais le mec trop gentil. J'avais envie de rire dans ma barbe. Mais en tout cas, ça ne me faisait pas plaisir d'entendre qu'elle se faisait draguer par des pauvres types. Je voulais qu'elle trouve l'homme de sa vie, quelqu'un qui soit là pour elle, gentil, attentionné, marrant ... Enfin le mec parfait quoi. De toute façon elle avait raison, il fallait qu'elle se remette avant de trouver l'homme qui la comblerait. Elle avait bien trop de choses à penser et mettre un mec dans sa vie ça ferait bien trop. Tu le trouveras cet homme, suffit de prendre son temps. Et là ces dernières phrases me touchèrent en plein coeur. Je me rendais compte que je l'avais abandonné lorsqu'elle avait le plus besoin de moi ... Peut être avais je fais une erreur en m'éloignant de sa vie et disparaitre complètement. Mais maintenant c'était fait et en y réfléchissant bien, ça valait mieux pour elle que je ne fasse pas parti de sa vie, elle aurait bien moins de complications. Tout à fait ! Et mieux vaut être seule que mal accompagnée, je vous le garantis. Je bus encore quelques gorgées de mon café tout en détournant le regard de Rosie. J'avais l'impression que la Terre s'était arrêtée de tourner.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forum-canada.com/
avatar

∞ MESSAGES : 469
∞ DATE D'ARRIVEE : 11/11/2012
❝ For once there is nothing up my sleeve just some scars from a life that used to trouble me. I used to run at first sight of the sun now I lay here trying to remember everything.❞



∞ MY HEART : Free.
∞ MY JOB : institutrice.
∞ MY AGE : 25 Y.O

MessageSujet: Re: you know me better than the truth. ∆ Matthéo & Rosie. Sam 2 Fév - 10:00

you know me better than the truth.
Rosie se sentait bien à ce moment là, elle avait oublié ses problèmes, et discuter avec Matthéo comme si de rien n’était, comme s’ils se connaissaient depuis des années, en vérité c’était le cas mais Rosie ne s’en rappelait pas. Elle parlait que le fait qu’elle était une bonne institutrice c’est qu’elle donnait de l’amour à ses élèves, elle était là pour eux tout le temps, et bizarrement même le premier jour de son retour à l’école, elle se souvenait de ces enfants. Elle demanda à Matthéo de garder ce secret ce qu’il promit, elle le regarda en souriant avant de reboire une gorgée.
Quelques instants après ils parlèrent de Jenna, Rosie se proposa de la gardé si des fois il avait envie de faire autre chose mais elle s’est bien rendue compte qu’il ne voulait pas trop, alors elle lui dit que ce n’était pas grave que c’était leurs moments à tout les deux et qu’elle comprenait totalement. Elle aurait voulu avoir quelqu’un avec qui s’amuser, retourner en enfance, malheureusement elle n’avait pas de nièce, ou de neveu. Son frère n’était pas encore marié. Il la remercia de s’être proposé, elle sourit légèrement.
Ensuite ils parlèrent du faites, qu’elle attirait les bad boys, lorsqu’elle sortait on l’abordait quelques fois, et c’était tout le temps assez vulgaire, le contraire de ce qu’elle recherchait à vrai dire. Il la regarda avant de dire qu’elle trouvera il faut juste du temps, elle hocha la tête. «Faut quelqu’un de courageux surtout parce que je ne suis pas facile à vivre. » ajouta-elle en riant. Ensuite elle parla du fait qu’elle aurait voulu avoir quelqu’un à ses cotés, à qui se confier, qui l’aimerait tout aurait été tellement plus facile, elle finit par dire que ce qui ne nous tue pas nous rends plus fort, à ce compte là Rosie n’était pas une fille en chair, mais en métal inoxydable, il finit par ajouter qu’il vaut mieux être seul que mal accompagné ! Elle hocha la tête de nouveau « c’est pas faux ! ».
Elle remarqua qu’on ne parlait que d’elle, alors elle le regarda en souriant avant de dire « Alors monsieur le journaliste c’est bien de parler de moi, mais qu’en est-il de toi ?! » Elle le regarda c’était bizarre mais elle avait envie d’apprendre à le connaitre, il semblait tellement gentil, et doux, et puis il était très beau aussi, Rosie ne pouvait s’empêcher de regarder ses beaux yeux bleus.



Spoiler:
 

____________________________________

She's a wave and she is breaking, she's a problem to solve. Visions so insane, travel unraveling through my brain. Cold when I am denied it, your light is ultraviolet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

∞ MESSAGES : 125
∞ DATE D'ARRIVEE : 16/01/2013
∞ MY HEART : Brisé en mille morceaux.
∞ MY JOB : Journaliste.
∞ MY AGE : 27 ans.

MessageSujet: Re: you know me better than the truth. ∆ Matthéo & Rosie. Mar 5 Fév - 20:46

Rosie & Matthéo
Je ne voulais pas que Rosie tombe sur un mauvais garçon et je ferais en sorte qu'elle ne connaisse pas de "bad boy" comme elle disait si bien. Si je l'avais quitté c'était pour qu'elle trouve quelqu'un de beaucoup mieux que moi et pas un pauvre con qui la fasse souffrir. J'observerais la suite de loin tout en m'y mêlant un peu. Je ne pouvais pas rester les bras croisés. Mais Rosie avait l'air de savoir ce qu'elle voulait ce qui était un bon point. J'avais hâte qu'elle trouve son grand amour et qu'elle vive heureuse avec quelques enfants autour d'elle car l'amour qu'elle donne à ses élèves est tellement immense qu'elle serait comblée avec son propre enfant. Lorsque j'étais avec Rosie on avait connu des hauts et des bas et c'est sûr qu'on avait chacun notre petit caractère et on s'était bien trouvés car on arrivait à se supporter l'un l'autre.

Tu le trouveras.

Je lui fis un clin d'oeil et je finis mon café. Je regardais l'heure sur ma montre car je ne voulais pas être trop en retard afin de pas me faire engueuler par ma patronne même si je passais un excellent moment avec Rosie. Et alors que je ne m'y attendais pas elle me demanda de parler de moi. Je ne savais quoi lui dire. Je souris gêné et réfléchis à ce que je pouvais lui dire. Je trifouillais mon journal et je finis par lui dire :

Euh bah je suis journaliste, je n'ai aucune femme dans ma vie, je vis seul avec mon poisson rouge et j'essaye de faire un peu de footing les weekend.

Je lui avouais quelques petites informations complètement inutiles mais je ne savais pas vraiment quoi dire. Elle savait que j'avais une nièce adorable et du coup une soeur dont j'étais proche.

(c) sweet.lips


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forum-canada.com/
avatar

∞ MESSAGES : 469
∞ DATE D'ARRIVEE : 11/11/2012
❝ For once there is nothing up my sleeve just some scars from a life that used to trouble me. I used to run at first sight of the sun now I lay here trying to remember everything.❞



∞ MY HEART : Free.
∞ MY JOB : institutrice.
∞ MY AGE : 25 Y.O

MessageSujet: Re: you know me better than the truth. ∆ Matthéo & Rosie. Sam 9 Fév - 9:04

you know me better than the truth.
Rosie passait un très bon moment avec Matthéo et lui aussi enfin elle espérait. Elle n’arrêtait pas de le regarder c’était comme un automatisme, elle avait encore en elle cette drôle d’impression qui lui disait qu’elle le connaissait plus qu’elle le pensait, mais lui, lui avait confirmé que c’était une erreur de sa part, que son cerveau essayé de la tromper. Ils parlaient de tout et de rien, et oui Rosie se sentait quelques peu seule en ce moment, c’est pour ça que d’un coté elle espérait qu’elle aurait quelqu’un rapidement parce que la solitude pèse sur la jeune femme. Il confirmait bien sur qu’elle trouverait ce qui la fit rapidement sourire en plus qu’il lui ait fait un clin d’œil. Rosie en avait marre qu’on parle d’elle donc elle demande à Matthéo des informations sur lui, elle le regarda en train de parlé, il était journaliste, célibataire, avec un poisson rouge et aime courir le dimanche, elle le regarda en souriant « J’aime courir aussi, normalement on m’a dit que je ne devais pas recourir avant longtemps mais bon je n’aime pas qu’on me dise quoi faire donc … J’ai recommencé, et j’ai tellement besoin de me défouler. Donc peut être qu’un jour on se croisera dans les rues en train de suer ! » Ajouta-elle en souriant, elle regarda sa montre, elle n’avait pas école aujourd’hui, mais elle avait un rendez vous à l’hôpital, où les médecins allaient encore lui demander comme elle va, comme va son bras et comme d’habitude elle dira qu’elle va bien, même si ce n’est pas forcément vrai et surtout qu’elle a de grosse douleur avec son bras. Elle regarda Matthéo, soupira « J’ai un rendez vous, va falloir que j’y aille. Je dois aller me faire tripoter par des gens en blouse blanche, en plus y a des internes souvent c’est génial. Je suis un cas unique ! » Elle ria nerveusement, elle détestait ces moments, mais n’avait pas vraiment le choix que d’y aller sinon elle se ferait engueuler par son frère, ses parents et les médecins.

____________________________________

She's a wave and she is breaking, she's a problem to solve. Visions so insane, travel unraveling through my brain. Cold when I am denied it, your light is ultraviolet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

∞ MESSAGES : 125
∞ DATE D'ARRIVEE : 16/01/2013
∞ MY HEART : Brisé en mille morceaux.
∞ MY JOB : Journaliste.
∞ MY AGE : 27 ans.

MessageSujet: Re: you know me better than the truth. ∆ Matthéo & Rosie. Lun 11 Fév - 18:08

Rosie & Matthéo
J'essayais de lui parler un peu de moi ne sachant pas trop quoi dire. N'empêche c'était plutôt difficile de parler de soi. Je lui avais dis des choses insignifiantes sur moi mais qui marquait mon quotidien. Puis j'avais fini par lui dire que je courrais de temps en temps. Cela me permettait de me vider la tête pendant un petit moment avec la musique dans les oreilles. Je me rappelais que Rosie avait arrêté de courir suite à l'annonce de sa grossesse et ça lui manquait. Là elle retrouvait la sensation de courir malgré qu'on lui avait interdit. Décidément, elle avait toujours son petit caractère, ce qui me fit esquisser un sourire. Je n'étais personne pour elle et je n'avais pas à lui faire la morale mais je ne pus m'empêcher de mettre mon petit grain de sel car je tenais à elle tout de même.

Ouais on se croisera peut être, ça serait sympas. Mais fais gaffe quand même, les médecins savent ce qu'ils disent et s'ils t'interdisent d'en faire c'est peut être parce qu'il y a une raison.

Bon je n'étais pas médecin et je ne pouvais pas juger mais il fallait que je prenne soin d'elle, même de loin. Je ne devais pas être trop proches d'elle non plus, je me l'interdisais mais c'était plus fort que moi. Et alors que je ne devais pas tarder à rejoindre mon boulot, Rosie se leva afin de se rendre à l'hôpital. Elle avait un rendez vous de contrôle et je comprenais qu'elle n'en avait pas très envie. En même temps ce n'était pas toujours très drôle de s'y rendre régulièrement. Mais c'était pour son bien et si elle guérissait bien vite, ce ne sera qu'un vieux souvenir tout ça. Je me levais en même temps qu'elle prenant mon sac sur mon épaule et mon journal sous le bras et lui dis :

Bon bah bon courage alors. Moi je vais au boulot, comme d'hab'. A bientôt peut être.

Je lui fis un clin d'oeil et lui adressai un bref signe de la main pour ne pas lui faire la bise. Je ne voulais pas être plus proche d'elle que de simples connaissances. Je partais donc rejoindre ma voiture afin de me rendre au boulot.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forum-canada.com/

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: you know me better than the truth. ∆ Matthéo & Rosie.

Revenir en haut Aller en bas

you know me better than the truth. ∆ Matthéo & Rosie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: hall of fame :: CONSOMMATIONS :: CAFÉ.-