AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Bonjour l'amour de ma vie - ou pas | Rosie&Matthéo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Matthéo T. Hannighan

∞ MESSAGES : 125
∞ DATE D'ARRIVEE : 16/01/2013
∞ MY HEART : Brisé en mille morceaux.
∞ MY JOB : Journaliste.
∞ MY AGE : 27 ans.

MessageSujet: Bonjour l'amour de ma vie - ou pas | Rosie&Matthéo Ven 18 Jan - 23:11

Rosie & Matthéo
Comme chaque jour, j'allais à mon bureau afin de rédiger mon article pour le jour d'après mais aujourd'hui était un jour spécial. En effet, on était vendredi et qui disait vendredi disait aller chercher ma nièce à l'école. Depuis que j'avais perdu Rosie ainsi que le bébé, je profitais encore plus de ma famille car rien n'était plus important que cette dernière. J'avais besoin de me ressourcer auprès d'elle, auprès de ma sœur et surtout ma petite nièce. Je tenais tellement à elle et je voulais être un oncle présent. C'est pourquoi, chaque vendredi j'allais la chercher à l'école pour qu'on mange une glace sur la route en rentrant à la maison. J'aimais garder cette petite beauté car je m'amusais avec elle et cela me permettait d'être important au moins pour quelqu'un. Je pourrais faire n'importe quoi pour elle.

Quatre heures de l'après midi, je décidais de prendre toutes mes affaires et de quitter mon bureau afin de rejoindre l'école primaire à quatre heures trente précise. Je ne voulais pas être en retard et faire attendre ma nièce chérie dans le froid. Mais alors que je commençais à quitter mon bureau, fermant ma porte à clef, ma patronne m'interpela pour me dire que mon dernier article était parfait - comme d'habitude - et me tint la jambe pendant une bonne dizaine de minutes. J'essayais de lui montrer que j'étais pressé mais elle ne vit rien. Je finis par lui sourire et lui avouer : Excusez moi, Jeanne, mais je dois aller chercher ma nièce à l'école. On se voit lundi. Et je pris mes clics et mes clacs et partis le plus vite possible. Manque de peau, il y avait les embouteillages à cette heure là. En effet, beaucoup de gens de Perth finissait à cette heure là et faisait comme moi : chercher leurs enfants à l'école. Décidément ce n'était pas ma journée et aucun moyen de communication avec Jenna, ma nièce, pour lui dire que j'allais être en retard. Je râlais tout seul dans ma voiture, klaxonnant à tout va mais malheureusement je ne faisais pas avancer les choses.

Finalement, après un bon quart d'heure d'embouteillage, j'arrivais enfin à l'école primaire. Je m'empressais de me garer puis de rejoindre la cours mais je ne voyais pas de Jenna, où pouvait elle bien être ? J'étais paniqué et je courais partout dans les couloirs à la recherche d'une petite fille blonde. Personne. Je finis par aller voir dans la salle de Rosie, sa maitresse. Et là je vis les deux amours de ma vie parler ensemble. Je trouvais cette scène vraiment touchante mais il fallait vraiment que je reprenne mes esprits. Aaaah Jenna, tu es là ! Je te cherchais partout, j'ai eu très peur. Je la pris dans mes bras et la serrai très fort comme si je ne l'avais pas vu depuis des mois mais en même temps, j'avais cru la perdre et elle était sous ma responsabilité. Puis je me tournais finalement vers Rosie, que je n'étais pas censé connaitre et lui dis : Excusez moi pour cette attente mais j'étais coincé dans les embouteillages.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forum-canada.com/
Rosie S-R. Jefferson

∞ MESSAGES : 469
∞ DATE D'ARRIVEE : 11/11/2012
❝ For once there is nothing up my sleeve just some scars from a life that used to trouble me. I used to run at first sight of the sun now I lay here trying to remember everything.❞



∞ MY HEART : Free.
∞ MY JOB : institutrice.
∞ MY AGE : 25 Y.O

MessageSujet: Re: Bonjour l'amour de ma vie - ou pas | Rosie&Matthéo Sam 19 Jan - 6:52

“ Bonjour l'amour de ma vie - ou pas.”

Réveil difficile comme à son habitude, dans un appartement qu’elle n’avait plus l’habitude de voir. Elle prit son petit déjeuné, prit une douche, se maquilla légèrement, se coiffa et finit par s’habiller avec une jupe droite, et un chemisier, une tenue simple mais jolie, elle n’avait pas de voiture, enfin si mais elle préférait marcher, que ce soit en talon ou pas elle marchait. Rosie était quelqu’un de très sportif, mais là elle avait une restriction du médecin lui disant de limiter le sport pendant un moment. Ce qui bien sur ne lui plaisait pas du tout, mais n’avait pas le choix, car son babysitter, autrement dit son grand frère la surveiller TOUT LE TEMPS.
Elle arriva de nouveau en avance, et elle prépara la classe, remis quelques petits trucs en ordre, comme elle s’en souvenait dans sa mémoire, qui remonté a peut être 5 ans. La sonnerie retentit, et les petits monstres rentrent en classe en Disant des grands Bonjour. ROSIE. Et autres, les enfants qu’elle avait été adorable avec elle et surtout c’était les seuls personnes sur terre qui ne lui demandait pas comment elle allait.
Rosie Avait passé sa matinée avec une classe, elle avait commencé à faire apprendre à ses petits monstres comment lire, c’était le niveau de la première section de primaire, et elle se rappela bizarre qu’à son époque cela semblait beaucoup plus simple. La matinée passa rapidement, les enfants allèrent manger un peu pendant que Rosie, elle resta dans la salle, des fois elle avait besoin de calme et de repos, et pendant l’après midi c’était au tour d’une autre classe que Rosie adorait, enfin les enfants adorent rosie, à peine rentrée en classe ils étaient déjà tout enthousiaste à l’idée d’apprendre quelques choses de nouveaux.
Et la sonnerie pour annoncer la fin de la journée retentit, les enfants partirent les uns après les autres, mais il resta encore Jenna, Rosie se mit à lui parler de tout et de rien, demanda à la petite fille ce qu’elle aimait, mais elle semblait commencer perdre patience, se doutant si son parent allait venir, alors Rosie la garda distraite jusqu’à ce qu’un homme arriva, il parla pour dire qu’il avait eu peur, et Jenna fit son plus beau sourire, lorsqu’il venu la voir, Jefferson regardait cette scène attendrit mais distante, elle reconnaissait cette homme, elle l’avait vu quelques parts. Il lui faudrait du temps pour s’en rappeler, ou alors il faudrait tout simplement lui demander, s’ils restent suffisamment rapidement elle le ferait. Il ajouta qu’il était coincé dans les embouteillages, elle lui sourit tout doucement « Y a pas de mal, de toute façon Jenna est un ange. » ajouta-elle en souriant tout en regardant l’enfant. « Et puis Jenna, moi aussi j’ai un baby sitter, mais ton oncle doit être beaucoup plus amusant que mon frère sur ce coup là. »


Spoiler:
 

____________________________________

She's a wave and she is breaking, she's a problem to solve. Visions so insane, travel unraveling through my brain. Cold when I am denied it, your light is ultraviolet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthéo T. Hannighan

∞ MESSAGES : 125
∞ DATE D'ARRIVEE : 16/01/2013
∞ MY HEART : Brisé en mille morceaux.
∞ MY JOB : Journaliste.
∞ MY AGE : 27 ans.

MessageSujet: Re: Bonjour l'amour de ma vie - ou pas | Rosie&Matthéo Sam 19 Jan - 12:04

Rosie & Matthéo
J'avais horreur d'être en retard et là, alors que je revoyais Rosie pour la première fois depuis son réveil, j'étais en retard. Je ne voulais pas qu'elle ait une mauvaise impression de pour la première fois qu'elle me voit. Je passais pour l'oncle irresponsable, ne sachant pas garder sa nièce. C'est pourquoi je me devais de me justifier. Je ne pus m'empêcher de regarder Rosie, elle était tellement jolie et si resplendissante, sa beauté était incroyable. Peut être que j'avais fait une erreur en désertant de sa vie mais ça valait mieux pour elle, je n'étais pas quelqu'un de bien pour elle. Elle avait le droit au bonheur et à vivre avec une personne sans conflit tous les jours. Mais je savais qu'au fond de moi, c'était l'amour de ma vie et pourtant je ne voulais pas m’immiscer dans sa nouvelle vie.

A mon arrivée dans la salle de classe, je serrais très fort Jenna dans mes bras puis la relâchais afin de faire face à sa maitresse avec son si joli sourire. Je ne pus m'empêcher de sourire masquant ma tristesse de l'avoir perdu. Rosie appréciait Jenna et Jenna avait toujours aimé la belle rousse la considérant comme sa tante même mais je lui avais fait promettre de ne rien dire sur notre passé commun et elle avait tenu le secret. Elle était incroyable, elle savait que c'était important et donc tenait sa langue. Elle était tout de même triste de voir qu'on était des étrangers maintenant mais c'était comme ça et la vie était ainsi. Je lui avais expliqué assez longuement pourquoi j'avais fait ce choix là et finalement elle l'avait accepté, comme le reste de ma famille d'ailleurs. Oui Jenna est une perle rare. Je voyais ma nièce rougir et regarder le sol, elle était mal à l'aise mais aimait bien qu'on parle d'elle en bien, comme sa mère tiens. Puis la remarque de Rosie me fit esquisser un grand sourire. Décidément Simon était toujours le même, ça faisait plaisir à voir. Il prenait soin de sa soeur et au fond de moi cela me réconfortait. La famille Jefferson me manquait mais c'était comme ça. Votre frère doit vous aimer si il agit comme cela. Certes ça ne me regardait pas mais j'avais envie d'ajouter ma petite remarque. Comme à mon habitude, je ne pouvais pas fermer mon clapet. Puis j'ajoutai : Mademoiselle Jefferson, on ne va pas vous déranger plus longtemps, vous avez peut être envie de rentrer chez vous après une journée bien chargée je pense avec ces enfants. Je tenais toujours Jenna par la main et je pris son cartable afin de le porter sur son épaule. J'étais plutôt mal à l'aise dans cette pièce face à Rosie.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forum-canada.com/
Rosie S-R. Jefferson

∞ MESSAGES : 469
∞ DATE D'ARRIVEE : 11/11/2012
❝ For once there is nothing up my sleeve just some scars from a life that used to trouble me. I used to run at first sight of the sun now I lay here trying to remember everything.❞



∞ MY HEART : Free.
∞ MY JOB : institutrice.
∞ MY AGE : 25 Y.O

MessageSujet: Re: Bonjour l'amour de ma vie - ou pas | Rosie&Matthéo Sam 19 Jan - 14:05

“ Bonjour l'amour de ma vie - ou pas.”
Cette sensation bizarre qu’à ressentit Rosie lorsqu’elle vit l’oncle de Jenna, sa sensation d’avoir oublié quelques choses encore et toujours présente en elle, elle voudrait tellement que sa mémoire revienne mais ce n’était pas si simple que ça. Lorsqu’elle avait cette sensation, elle se concentrer pour essayer de se souvenir mais c’était pour les choses les moins importantes, sinon cela serait beaucoup plus simple pour tout le monde, mais ce n’est pas comme ça. Il s’excusa pour le retard, et Rosie ajouta que ce n’était pas grave, Jenna était un ange, et il répondit que c’était la perle rare, la jeune femme regarda Jenna en souriant avant de dire « Si un jour j’ai un enfant, j’aimerais qu’il ressemble à Jenna, en plus d’être très gentille, elle est intelligente ! » Si un jour, qui aurait cru que si elle n’avait pas eu son accident, elle l’aurait eu son enfant, elle aurait vécue heureuse au coté de son fiancé, mais la vie en avait décidé autrement, et Matthéo aussi. Rosie parla du fait qu’elle avait aussi un baby sitter, c'est-à-dire son frère, et l’oncle de Jenna ajouta que c’était parce qu’il aimait sa sœur, elle le regarda en souriant et hocha la tête « Je le sais, je l’aime énormément mais des fois j’ai besoin d’être seule, et au calme. Surtout que j’ai un joli paquet de copies à corriger, je le vois bien me fixer pendant que je fais ça, et dieu sait que je hais ça. » Ajouta-elle un peu gênée, Matty le savait mais elle ne se rappelait pas qu’il avait aussi vécue ça, se faire engueuler par Rosie car il la regardait, la surveiller ou venir l’embêter alors qu’elle travaillait. Mais c’était des souvenirs que seul Matty se rappelait maintenant. Il ajouta qu’il allait peut etre partir, car elle avait envie de rentrer chez elle. « Vous… Pouvez m’appeler Rosie, quand vous avez dit mademoiselle Jefferson j’ai eu l’impression que ma mère était dans la pièce » ajouta-elle avec un grand sourire. Elle détestait qu’on l’appelle mademoiselle Jefferson cela lui rappelait le lycée, et l’hôpital plus récemment. Rosie c’était tellement mieux. « Euh. Avant de partir. J’aimerais vous posez une question si cela ne vous dérange pas. » Ajouta-elle, un peu gêné encore une fois. Elle voulait savoir si elle avait raison lorsqu’elle se souvenait de lui à l’hôpital, ce qu’il faisait dans sa chambre s’il n’était pas médecin ? Elle ne savait pas. Par contre ce qu’elle savait c’était que l’oncle de l’enfant semblait aussi mal à l’aise qu’elle.

____________________________________

She's a wave and she is breaking, she's a problem to solve. Visions so insane, travel unraveling through my brain. Cold when I am denied it, your light is ultraviolet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthéo T. Hannighan

∞ MESSAGES : 125
∞ DATE D'ARRIVEE : 16/01/2013
∞ MY HEART : Brisé en mille morceaux.
∞ MY JOB : Journaliste.
∞ MY AGE : 27 ans.

MessageSujet: Re: Bonjour l'amour de ma vie - ou pas | Rosie&Matthéo Dim 20 Jan - 20:10

Rosie & Matthéo
Jenna ne savait plus où se mettre, on n'arrêtait pas de la complimenter comme l'enfant modèle et la petite fille commençait à rougir. Ce n'était pas absolument pas son style de prendre la grosse tête au contraire, elle n'était pas très à l'aise quand on parlait d'elle comme ça même si ça lui faisait énormément plaisir. La dernière remarque de Rosie si un jour j’ai un enfant me planta un couteau dans le coeur. Bien sur elle ne savait pas qui j'étais pour elle et surtout elle ne savait pas qu'elle avait été enceinte juste avant son accident. J'avais perdu l'amour de ma vie ainsi que mon futur bébé en dix secondes. J'avais vécu une période difficile et ces quelques mots prononcés par Rosie me fit le plus grand mal intérieurement mais j'essayais de dissimuler ma peine par un sourire en coin tout en caressant les cheveux de ma petite nièce. Après tout dépend de l'éducation que vous donnez à votre enfant. C'était tellement difficile de parler à Rosie comme si c'était une inconnue, de la vouvoyer et de paraître distant alors que je n'avais envie que d'une chose : la prendre dans mes bras. Il fallait que je chasse toutes ces pensées de ma tête, ce n'était pas bien puisqu'elle et moi c'était bel et bien fini et c'était mieux comme ça. Rosie connaîtra le bonheur sans moi et elle le méritait. Et moi, je devais l'enlever de ma tête mais cette année ça allait être plutôt difficile étant donné que Jenna l'avait comme institutrice.

Je connaissais très bien la famille Jefferson et je pouvais très vite imaginer comment son frère se comportait avec elle. Il avait toujours été très protecteur avec elle. Je me rappelle encore quand j'avais rencontré pour la première fois la famille de Rosie. Son frère me posait une tonne de questions pour savoir si j'étais un type bien pour sa soeur. Et si j'avais survécu après trois bonnes années, c'est que je n'étais pas un si mauvais gendre. Et là, le fait qu'elle me dise qu'elle n'aimait pas être surveillée me rappelait quand je la regardais juste pour le plaisir des yeux car j'étais - je suis toujours - amoureux d'elle. Je vois absolument de quoi vous parlez. Ca peut se comprendre d'un côté, avoir toujours quelqu'un sur le dos, ça doit être fatiguant à la longue. Il ne fallait qu'elle se doute de rien et pour l'instant, j'arrivais plutôt à bien gérer.

Puis alors que je prenais le cartable de Jenna ainsi que sa petite main dans la mienne, je décidais de partir rejoindre la maison de ma soeur. Mais l'institutrice m'interpella afin que je l'appelle par son prénom. Je ris à sa dernière remarque mais le fait de l'appeler Rosie me familiariserait avec elle, j'appréciais donc plus ou moins. Euh ... D'accord Rosie. Moi c'est Matthéo. Je lui tendis ma main car après tout c'était le geste qu'on faisait quand on faisait plus ample connaissance avec une personne. Puis alors que j'avais fini les présentations, je commençais à me diriger jusqu'au seuil de la porte mais Rosie m'interpella de nouveau. Je me retournais, me rapprochais à nouveau d'elle et lui répondis : Oui, dites moi. Je la regardais avec de grands yeux ronds ayant peur de sa question. Jenna aussi avait l'air tout aussi perdue que moi.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forum-canada.com/
Rosie S-R. Jefferson

∞ MESSAGES : 469
∞ DATE D'ARRIVEE : 11/11/2012
❝ For once there is nothing up my sleeve just some scars from a life that used to trouble me. I used to run at first sight of the sun now I lay here trying to remember everything.❞



∞ MY HEART : Free.
∞ MY JOB : institutrice.
∞ MY AGE : 25 Y.O

MessageSujet: Re: Bonjour l'amour de ma vie - ou pas | Rosie&Matthéo Dim 20 Jan - 20:44

“ Bonjour l'amour de ma vie - ou pas.”
Rosie, savait qu’à son âge, beaucoup de femme avait des enfants mais elle n’en faisait pas parti, ou du moins ne s’en souvenait pas, de l’enfant qu’elle a failli avoir. S’il était né, cet enfant aurait été le plus beau bébé du monde. Pour ce qui concernait l’éducation d’un enfant, il fallait avoir des limites, mais surtout donner beaucoup d’amour, c’était ça ce que méritait un enfant. « L’amour d’un père et d’une mère. Je sais que personnellement pour rien au monde je ne tomberais enceinte si je ne suis pas bien avec la personne avec qui je suis. » Elle ne voulait pas que son enfant vive dans deux maisons tout ça à cause d’erreur de jeunesse ou autre, elle ne veut pas que son enfant se sente comme une erreur. Mais l’enfant ce n’était certainement pas pour maintenant, elle n’a pas de petit ami, elle n’est peut être pas prête à sortir avec des garçons pour l’instant, le fait qu’elle pense à l’accident souvent, la rend nerveuse tendue.
Ils parlèrent tout les deux du fait qu’elle avait un baby sitter, que cela l’énervait mais que c’était tout de même une preuve d’amour, l’homme en face d’elle, ajouta que oui cela pouvait être chiant, elle hocha la tête. « Je pense, qu’il veut que j’arrête de me creuser la tête et de chercher ce qui me manque, il veut que j’oublis mon accident, mais je ne peux pas. Tous les jours en m’habillant j’y repense en voyant les cicatrices sur mon corps. » Des cicatrices qu’elle n’avait jamais montré, même pas à son frère, pourquoi le ferait –elle pour qu’il ait encore plus pitié d’elle non en aucun cas. Elle se regardait dans le miroir tout les matins, voyant son corps meurtrit, c’était aussi une des raisons pour laquelle elle ne voulait pas sortir, son corps lui faisait honte. Bizarrement elle ne savait pas pourquoi elle venait de dire ça, c’était sortie comme si elle parlait à quelqu’un qui lui était très familier, très proche, mais elle ne s’en souvenait pas, elle le regarda grimaça. « Désolé je vous embête avec toutes mes histoires. » ajouta-elle.
Il lui tendit la main comme pour faire connaissance, elle lui serra la main, et fixa le visage de Matthéo. « Enchanté. » Une fois les présentations terminés, ils commencèrent à partir jusqu’au moment où Rosie l’interpella, lui demanda si elle pouvait lui posait une question, il se retourna revient un peu vers elle, et lui dit qu’il était d’accord. Elle le regarda dans ses beaux yeux bleus, souffla avant de dire. « Je me souviens de vous… A l’hôpital… Je suis sure que c’était vous. » Elle le regarda encore une fois, et jeta un coup d’œil à la petite fille, qui semblait inquiète. « Est-ce… qu’on… se connaissait … avant l’accident ? Ou est-ce que vous êtes amis avec Simon ? » Elle le regarda totalement perdu, ce qui était normal. « Je suis désolé, c’est juste que j’ai l’impression de vous connaitre, et ça me tue de ne plus être capable de me souvenir alors qu’avant je n’étais pas comme ça. » Elle était dépité, et totalement gênée, elle lui avoua qu’elle avait un vague souvenir de lui, mais seulement ne se rappela pas qu’il avait une aussi grande place dans son cœur.


____________________________________

She's a wave and she is breaking, she's a problem to solve. Visions so insane, travel unraveling through my brain. Cold when I am denied it, your light is ultraviolet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthéo T. Hannighan

∞ MESSAGES : 125
∞ DATE D'ARRIVEE : 16/01/2013
∞ MY HEART : Brisé en mille morceaux.
∞ MY JOB : Journaliste.
∞ MY AGE : 27 ans.

MessageSujet: Re: Bonjour l'amour de ma vie - ou pas | Rosie&Matthéo Dim 20 Jan - 22:38

Rosie & Matthéo
Cela me tordait de l'intérieur d'entendre Rosie dire toutes ces paroles. Vous imaginez si on avait pas eu cette dispute ? On serait peut être encore ensemble à cette heure là avec un bébé près de nous. Non, je ne pouvais pas imaginer cette vie de rêve, cela me faisait plus mal qu'autre chose. Peut être que c'était mieux comme ça et comme disait Rosie, il fallait être bien avec la personne. Elle et moi, à l'époque, on se prenait toujours la tête pour un oui ou pour un non. Je disais blanc, elle disait noir, c'était comme ça entre nous depuis un petit moment déjà. Peut être n'étions pas fait pour être ensemble ? C'est pourquoi cette nouvelle vie pour nous deux débutait chacun de notre côté, recommençant tout à zéro. Oublié les fiançailles ainsi que le bébé, ce n'était que des vieux souvenirs pour moi. Vous avez tout à fait raison, c'est le principal. Deux parents aimants ainsi qu'une situation stable étaient le meilleur équilibre de vie pour un enfant dans un ménage.

Rosie s'ouvrait de plus en plus à moi. Je ne savais pas comment elle allait depuis son réveil. J'étais parti comme un voleur et depuis plus de nouvelles d'elle. J'essayais tout de même par deux - trois connaissances d'avoir quelques informations sur elle mais rien de bien concret. Là elle se confiait à moi comme si on se connaissait depuis quelques temps déjà ou peut être était ce plus facile pour elle de se confier à un inconnu. Je voyais qu'elle souffrait toujours de cet accident si tragique. Son frère essayait de la protéger contre le mal que lui avait causé cet accident. Si seulement Rosie savait qu'elle avait été enceinte et à quelques mois de se marier, elle serait complètement anéantie. J'étais hypnotisé par ses paroles car je tenais à elle et la voir comme ça me faisait extrêmement mal. Je repris mes esprits lorsqu'elle coupa ce qu'elle ressentait. Oh non non vous ne me dérangez pas. Ca fait toujours du bien de se confier. C'était également un moyen pour qu'elle m'en dise plus sur elle. Avant l'accident, on se confiait tout, on connaissait l'autre par coeur et là, en face de moi, je voyais une étrangère...

Alors que j'avais fait demi tour, serrant un peu plus la main de Jenna, j'écoutais attentivement ce que me dit Rosie. J'avais les mains moites dû au stress qu'elle découvre qui j'étais réellement. Elle se rappelait de moi, le jour où elle s'était réveillée pensant que j'étais un médecin. J'étais parti comme un fugitif n'ajoutant rien. J'étais resté à peine deux minutes dans la chambre et elle avait mémorisé mon visage. Elle avait envie de savoir qui j'étais mais je ne pouvais pas lui dire la vérité, ce n'était pas possible. Elle était bien mieux sans moi, sans notre relation. Et puis avec l'accident, une relation amoureuse lui ferait peut être trop. Elle était encore beaucoup trop fragile. Jenna me regarda, cherchant de l'aide ou me soutenant d'ailleurs. Il fallait que je mente, il n'y avait que cette solution. Je suis seulement un journaliste qui avait suivi votre accident de près. J'étais là sur le lieu de l'accident puis j'ai épaulé votre famille. Mais sinon rien de plus. Je soufflais un bon coup, ça y est c'était fait, j'avais menti. Jenna se sentait plutôt mal et me tirait par la manche pour y aller mais ce n'était pas le bon moment pour fuir, c'était bien trop suspect. Et puis ne vous inquiétez pas, c'est compréhensible d'avoir ce comportement, ça ne doit pas être facile tous les jours. Mais quel nul ! Pourquoi je lui rappelais l'accident et tout ce qui s'ensuivait, elle avait peut être envie de parler d'autre chose.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forum-canada.com/
Rosie S-R. Jefferson

∞ MESSAGES : 469
∞ DATE D'ARRIVEE : 11/11/2012
❝ For once there is nothing up my sleeve just some scars from a life that used to trouble me. I used to run at first sight of the sun now I lay here trying to remember everything.❞



∞ MY HEART : Free.
∞ MY JOB : institutrice.
∞ MY AGE : 25 Y.O

MessageSujet: Re: Bonjour l'amour de ma vie - ou pas | Rosie&Matthéo Lun 21 Jan - 20:07

“ Bonjour l'amour de ma vie - ou pas.”
Après que rosie ait fait son petit discours sur ce qu'était le principal pour un enfant, c'est à dire l'amour, Matthéo était d'accord avec elle ce qui était une bonne chose, en même temps Rosie avait de l'amour en elle pour les enfants, elles les adoraient c'était pour cette raison qu'elle était institutrice et c'était une chose dont elle n'oublierait pas. Elle s'était bizarrement ouvert à lui, ce qui était très rare pour elle, elle ne parlait pas vraiment, elle ne parlait PLUS vraiment d'elle, elle aimait détourner la conversation sur quelques choses d'autres. La jeune femme ne se confiait qu’à une personne, celui qui l’avait sauvé, celui qu’elle avait connu au lycée, mais il était trop ringard à cet époque pour qu’ils traient ensemble, et c’est aujourd’hui qu’elle se rendait compte qu’elle avait fait une connerie à cause de ses préjugés. Mais tout le monde a des préjugés, elle avait bien remarqué qu’elle racontait des choses qu’il n’avait pas forcément envie d’entendre, enfin elle raconter sa vie et elle s’en excusa, et il ajouta que non ce n’était pas grave, qu’on avait tous besoin de se confier, elle le regarda en souriant « C’est gentil, mais se confier à un parfait inconnu qui vient prendre un enfant à l’école c’est bizarre. Qu’est ce qui me dit que vous n’êtes pas un psychopathe qui vient kidnapper la jolie Jenna ? » Ajouta-elle en riant, elle cacha son rire sous sa main avant de lui dire « Désolé c’était trop tentant. ». Malgré tout ce qui s’est passé, elle garde le sourire et un humour assez spécial, ce qui faisait son charme à vrai dire. Elle restait la même malgré tout.
Elle avait eu un instant d’hésitation à propos de la question et puis elle pensa que de toute façon elle n’avait rien à perdre, elle l’appela, il se retourna après elle lui posa la question, qui semblait gêné et posa sa question, il la regarda un peu gêné, elle le regarda et ajouta qu’il était journaliste et qu’il avait fait un article dessus, elle hocha la tête. « D’accord. ». Bizarrement elle aurait espérait quelques chose d’autre, elle lui sourit, et après rajouta que c’était normal de se sentir comme ça, après un accident, elle le regarda et hocha la tête « Je suppose ! Pas encore très familière avec ça, peut etre que si j’avais un second accident je retrouverais la mémoire et du coup vous pourrez faire un autre article » ajouta-elle en souriant légèrement. Ce n’était pas forcément une bonne blague à faire, mais elle s’en fichait. Elle avait envie de rire et de donner bonne impression au gens, elle n’était plus l’adolescente rebelle bien au contraire.

____________________________________

She's a wave and she is breaking, she's a problem to solve. Visions so insane, travel unraveling through my brain. Cold when I am denied it, your light is ultraviolet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthéo T. Hannighan

∞ MESSAGES : 125
∞ DATE D'ARRIVEE : 16/01/2013
∞ MY HEART : Brisé en mille morceaux.
∞ MY JOB : Journaliste.
∞ MY AGE : 27 ans.

MessageSujet: Re: Bonjour l'amour de ma vie - ou pas | Rosie&Matthéo Lun 21 Jan - 22:50

Rosie & Matthéo
Après tout, Rosie ne me connaissait absolument pas. Elle ne savait pas qui j'étais et peut être que je pouvais mentir sur mon identité et kidnapper la petite Jenna. Oui c'est un peu tordu mais on voit des fous dans n'importe quel pays qui comporte ce monde vous savez. Mais heureusement, n'importe quel parent d'élève, ainsi que ma soeur, pouvaient vous prouver que j'étais bien l'oncle de cette petite gueule d'ange. Si seulement Rosie pouvait se rappeler qui j'étais ça changerait tout je pense. Mais d'un autre côté je ne voulais pas qu'elle sache, c'était un nouveau départ et elle réapprenait à me connaitre. Je ne savais pas si ce qu'elle voyait de moi lui plaisait. "Arrête de penser à ça Matthéo ! Elle n'est plus à toi." Et voilà que je me parlais à moi même maintenant. Il était tant que je m'en aille mais on n'arrêtait pas de se parler. Le courant passait bien entre nous. Alors que Rosie faisait sa petite blague, je la prenais au départ au pied de la lettre mais lorsqu'elle se mit à rire je compris que c'était pour rigoler. Ne refaites plus ça, j'ai vraiment cru que vous me preniez pour un psychopathe. Je me mis tout de même à rire légèrement, un rire légèrement crispé. Décidément ça ne me ressemblait pas.

Ouf ! Mon mensonge avait marché comme sur des roulettes, elle n'y avait vu que du feu. J'avoue que pendant quelques secondes j'ai eu un peu peur qu'elle découvre la vérité. Je ne voulais pas qu'elle sache qui j'étais vraiment, tant d'effort pour rien finalement ça aurait été bête. Je tenais à ce que Rosie soit heureuse. J'étais persuadé que sans moi elle vivrait comblée. Cet accident était arrivé par ma faute, si seulement je lui avais pas pris la tête, elle n'aurait pas toutes ces cicatrices sur son corps. J'étais un mauvais fiancé, le pire je crois. Bref, Rosie se mit à faire une autre blague, bon pas très marrante mais valait mieux en rire qu'en pleurer. Ce serait vraiment bête d'avoir un autre accident. C'était un peu déplacé de dire ça, je le reconnais. Rosie me manquait tellement et être en sa compagnie me mettait un peu de baume au coeur. Si je pouvais je viendrais chercher Jenna tous les jours juste pour la voir. Mais ce n'était pas bien, ça me ferait encore plus de mal. Bref, je décidais d'écourter nos blagues un peu salace et je lui dis : Je vais donc vous laisser cette fois ci, vous êtes en weekend donc autant que vous en profitiez. Je me tournais vers Jenna et lui fis un clin d'oeil suivit d'un sourire. On se comprenait en un seul regard. Puis je retournai mon regard sur Rosie et lui dis : Je vous conseille de parler à votre frère sur le fait qu'il soit trop sur votre dos, peut être comprendra-t-il que vous ayez besoin de liberté. Bon j'étais un peu mal placé pour dire ça car lorsque Rosie était enceinte je la couvais comme un petit poussin. Peut être qu'on se reverra, Rosie...

(c) sweet.lips



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forum-canada.com/
Rosie S-R. Jefferson

∞ MESSAGES : 469
∞ DATE D'ARRIVEE : 11/11/2012
❝ For once there is nothing up my sleeve just some scars from a life that used to trouble me. I used to run at first sight of the sun now I lay here trying to remember everything.❞



∞ MY HEART : Free.
∞ MY JOB : institutrice.
∞ MY AGE : 25 Y.O

MessageSujet: Re: Bonjour l'amour de ma vie - ou pas | Rosie&Matthéo Mar 22 Jan - 20:48

“ Bonjour l'amour de ma vie - ou pas.”
Rosie avait bien remarqué que la blague qu’elle venait de faire, n’avait pas fait l’effet attendu, elle pensait que cela allait décontracter l’atmosphère mais c’était loin d’être le cas, elle avait juste rendu Matthéo encore plus tendu, enfin c’était ce qu’elle penser. Il ajouta qu’il ne fallait plus qu’elle fasse de blague dans ce genre car il avait vraiment cru qu’elle pensait que c’était un pédophile, mais il avait quelques choses en lui qui a fait que jamais elle n’avait douté qu’il était important pour Jenna, l’attention qu’il lui porte, et qu’elle lui porte était assez impressionnante, elle aurait aimé avoir une nièce, ou même un petit frère, mais elle était la plus jeune, le bébé comme le disais son frère. Elle regarda le jeune homme en souriant avant de dire « Désolé ! Mon sens de l’humour est bizarre je sais ! » Ajouta-elle en souriant, et ce qu’elle venait d’avouer ne se renforça qu’après sa seconde blague ou elle ajouta qu’elle devrait se faire percuter par une voiture une seconde fois pour pouvoir retrouver la mémoire et Mattéo répondit que serait bête d’avoir un autre accident, elle grimaça, sans rien vraiment dire, mais ce moment prit fin lorsque son interlocuteur ajouta qu’ils devraient y aller, qu’elle était en week end et qu’en gros elle devait en profiter, elle voulait lui dire qu’elle ne voyait personne ne week end qu’elle restait pour la plupart toute seule sur son canapé à regardé des films tout en mangeant des sucreries, mais elle ne voulait pas donner l’impression d’être une fille sans amis, elle n’avait juste par moment pas envie de voir du monde, juste envie de rester enfermer dans son nid douillé ou plutôt dans sa bulle de protection. « Profitez bien du week end . Jenna je te vois Lundi ! » ajouta-elle en souriant et en faisant un clin d’œil à la petite fille. Avant de partir Matthéo se retourna pour lui dire qu’elle devrait parler à son frère, elle hocha la tête de nouveau tout en faisant une moue un peu gêné « Je vais le faire. Merci du conseil. » Et il conclua que peut être ils se rêveraient, elle sourit avant de dire « J’ai été enchanté de vous rencontrer Matthéo. »


Spoiler:
 

____________________________________

She's a wave and she is breaking, she's a problem to solve. Visions so insane, travel unraveling through my brain. Cold when I am denied it, your light is ultraviolet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Bonjour l'amour de ma vie - ou pas | Rosie&Matthéo

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour l'amour de ma vie - ou pas | Rosie&Matthéo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: hall of fame :: ÉDUCATION & JOBS. :: ÉCOLE PRIMAIRE.-